Vous vous moquez de nos réseaux sociaux et de notre emploi nouveau du mot "ami". Avez-vous déjà réussi à rassembler des groupes si considérables que leur nombre approche celui des humains ? N'y a-t-il pas de la prudence à se rapprocher des autres de manière virtuelle pour moins les blesser d'abord ? Vous redoutez sans doute qu'à partir de ces tentatives apparaissent de nouvelles formes politiques qui balaient les précédentes, obsolètes. Michel Serres