Puisque le libre jugement des hommes est extrêmement divers, que chacun pense être le seul à tout savoir et qu’il est impossible que tous donnent la même opinion et parlent d’une seule bouche, les Hommes ne pourraient vivre en paix si l’individu n’avait renoncé à son droit d’agir suivant le seul décret de sa pensée.
Mais, il peut avec une entière liberté donner son opinion et juger et aussi parler, pourvu qu’il n’aille pas au-delà de la simple parole et qu’il défende son opinion par la raison seule, non par la ruse, la colère ou la haine.
Baruch Spinoza